Lec­tures esti­vales 2016 – Les titres

Maître Golove, Le cul, l'emblème des Lectures estivales 2016Voi­ci donc les titres rete­nus pour les Lec­tures esti­vales 2016, des lec­tures impu­diques dans les­quelles votre ser­vi­teur aus­si indé­cent qu’indélicat adore plon­ger son groin à l’approche des jours de cani­cule. Et je peux vous pro­mettre, chères lec­trices, chers lec­teurs, une édi­tion qui s’annonce riche en décou­vertes et en – sen­sua­li­té  😉

Comme les années pré­cé­dentes, des titres issus de l’édition clas­sique y côtoie­ront des auteurs ayant opté pour l’auto-édition, une aven­ture que le San­glier suit pas­sion­né­ment, y ayant fait au fur et à mesure de ses expé­di­tions lit­té­raires de très belles décou­vertes. Mais l’essentiel des Lec­tures esti­vales n’est pas là, comme je parie que vous vous en dou­tez déjà. Pour moi – et pour vous ! – il s’agit sur­tout de se lais­ser som­brer dans le far­niente ryth­mé par les vagues et les mon­tées intem­pes­tives du mer­cure, de se lais­ser ber­cer par le par­fum qui se dégage des peaux nues et des che­veux mouillés, de frô­ler, du regard d’abord, les seins impu­diques, les ventres bom­bés et les cuisses tou­jours prêtes à s’écarter pour révé­ler les charmes des pro­fon­deurs. Et je peux vous pro­mettre que tous les ingré­dients y sont pour vous assu­rer des lec­tures aus­si libé­rées qu’indécentes dont vous gar­de­rez, comme de votre séjour esti­val, un sou­ve­nir des plus char­mants.

Un der­nier mot avant de conclure, un mot pour vous recom­man­der l’artiste excep­tion­nel dont les des­sins illus­trent, depuis le début, les Lec­tures esti­vales. J’ai nom­mé Maître Golov, le Natu­riste nihi­liste, maître incon­tes­té du Nu esti­val, un artiste doué d’un sens remar­quable des splen­deurs du corps fémi­nin et d’une atten­tion tour­née vers les détails qui com­posent cette beau­té, atten­tion qui lui per­met de cap­ter la beau­té fémi­nine à l’état brut. Une beau­té épous­tou­flante qui incarne les joies de la chair et de l’été.

Reine BaleReine Bale, De quels feux ?

Reine Bale a accep­té, une nou­velle fois, de col­la­bo­rer aux Lec­tures esti­vales en four­nis­sant une de ces nou­velles intenses dont elle a le secret.

Cette fois-ci, elle emmène ses per­son­nages, et les lec­teurs avec eux, dans une danse macabre que rien n’arrête, un maël­strom qui les emporte tou­jours plus loin, dans une ronde qui ne connaît qu’une seule issue. Le tout illu­mi­né par la lumière oran­gée d’un enfer de pas­sions.

Consul­ter l’article.
Nicolas Lacharme, Vacances candaulistesVacances can­dau­listes, Nico­las Lacharme

Cette année a été par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile finan­ciè­re­ment pour Nico­las et Marion. Les ennuis accu­mu­lés depuis quelques mois ont mis à mal le bud­get vacances et la semaine au soleil semble bien com­pro­mise… Pour­tant une solu­tion ori­gi­nale va se pré­sen­ter, sous la forme d’une petite annonce des plus impro­bables :

« Cadre supé­rieur, hédo­niste, char­meur et culti­vé accueille couple dans sa vil­la médi­ter­ra­néenne pour vacances can­dau­listes. Situa­tion aisée, séjour tout confort. »

Le jeune couple va sau­ter le pas et accep­ter ce contrat de loca­tion un peu par­ti­cu­lier… Mais quel en sera le prix réel ?



Pre­mier roman de Nico­las Lacharme, « vacances can­dau­listes » explore deux thé­ma­tiques chères à l’auteur : le liber­ti­nage et le can­dau­lisme. Sur envi­ron 100 pages en for­mat « poche », et au-delà de l’aspect plus qu’érotique du récit, l’accent est mis sur la psy­cho­lo­gie des rela­tions adul­té­rines consen­ties. Doutes et ques­tion­ne­ments se mêlent ici inti­me­ment à l’excitation res­sen­tie par le cocu consen­tant.

Consul­ter l’article.
Erika Sauw, Désirs de nymphesEri­ka Sauw, Dési­rs de nymphes, Tome 1

Étu­diante en bio­lo­gie, Karine se rend au bord de la Médi­ter­ra­née pour pas­ser ses vacances d’été. Elle est héber­gée par Didier et Judith Blan­chard, un couple pos­sé­dant une grande mai­son qui semble bien sous tous rap­ports. Mais dès son arri­vée, la jeune fille s’aperçoit qu’il règne une ambiance très sen­suelle chez ses hôtes. Cela ne lui déplaît pas. Plus encore, elle com­prend qu’elle ne se trouve pas là par hasard. Elle est appe­lée à se rendre dans une forêt à l’écart du monde, où l’attendent d’intenses plai­sirs, ain­si peut-être, que son des­tin.

Consul­ter l’article
Ji Bocis, Jardin secret (Clara)Ji Bocis, Jar­din secret (Cla­ra)

Cla­ra, un rien sainte-nitouche, est mariée avec Guillaume qui la sodo­mise exclu­si­ve­ment. Si Cla­ra ne boude pas ce plai­sir par­ta­gé avec Guillaume, elle mul­ti­plie les aven­tures extra-conju­gales pour, selon ses propres pro­pos, obéir à sa loi intime.
Cla­ra aime son mari et ne songe pas à le quit­ter, bien au contraire. Les pra­tiques de Guillaume lui four­nissent un excellent pré­texte pour conser­ver le jar­din secret de sa sexua­li­té débri­dée. Jusqu’au jour où… un amant pénètre l’espace pri­vé du couple.
Qu’est-ce que trom­per ? Trompe-t-on vrai­ment ? Et qui ?
Qu’est-ce qu’aimer ?
Autant de ques­tions qui émaillent les culbutes de l’insatiable Cla­ra.

Consul­ter l’article
Clara Le Kennec, Job d'été – La découverteCla­ra Le Ken­nec, Job d’été – La décou­verte

Cla­ra, 27 ans aujourd’hui, que de che­min par­cou­ru pour arri­ver à la fin de mes études et mon entrée dans la vie active…

J’ai déci­dé de vous racon­ter mon par­cours, sommes toute un peu par­ti­cu­lier, qui m’a fait me décou­vrir et qui a mar­qué pro­fon­dé­ment ma vie de jeune femme. Les évè­ne­ments vous font par­fois décou­vrir des choses que vous n’auriez même pas ima­gi­né…

Ce pre­mier volet com­mence non loin de ma terre natale, la Bre­tagne. C’est en cher­chant un job pour l’été que je me suis retrou­vée à faire la petite ser­veuse dans cet hôtel répu­té de la côte d’Amour, à la Baule. Dans cet uni­vers com­plè­te­ment nou­veau pour moi et per­du loin des miens, je pris plei­ne­ment conscience de mon pou­voir de séduc­tion auprès des hommes.

Ayant eu la chance de me faire pro­di­guer des séances de mas­sage par le mas­seur de l’hôtel, les réac­tions de mon corps se révé­lèrent au grand jour, à mon plus grand éton­ne­ment.
Le pre­mier volet d’une véri­table saga qui vous fera décou­vrir mon inti­mi­té tel que je l’ai vécu et res­sen­ti au plus pro­fond de moi. Je me dévoile ici sans pudeur et sans aucune rete­nue.

Consul­ter l’article
Fotsix, Juste le temps de trois épisodesFot­six, Juste le temps de trois épi­sodes…

Dans une chambre dis­crète au fond des combles de la mai­son de vacances, Lucas entraîne Char­lotte pour regar­der Teen­Wolf sur sa tablette. Mais la coquine va conduire l’innocent gar­çon sur la piste d’une explo­ra­tion autre­ment pas­sion­nante.
Dans une lente glis­sade, ils partent à la décou­verte du corps et de l’âme de l’autre, pous­sés par l’instinct et l’excitation, pen­dant que, sur l’écran, d’épisodes en épi­sodes, les héros du feuille­ton vivent leurs aven­tures sans s’occuper d’eux…

Consul­ter l’article
Léon de Griffes, Rêves érotiques et fantasmes brûlantsLéon de Griffes, Rêves éro­tiques et fan­tasmes brû­lants

Sous le soleil brû­lant d’une plage bon­dée, vous faites glis­ser votre doigt sur l’écran lisse de votre liseuse. Le sable chaud, le ron­ron­ne­ment de l’océan, les corps dévê­tus, les regards espiègles, l’âme légère, chaque mou­ve­ment est une musique sen­suelle qui vous échauffe, vous enflamme, vous fait déri­ver vers les rêves les plus débri­dés.

Avec un petit sou­rire coquin, vous choi­sis­sez votre menu : la rela­tion trouble de de Julie et Léo dans « Intimes connexions » ? Le poker arro­sé et mali­cieux qui entraine cinq amis au-delà de leur fan­tasmes dans « Petits jeux entre amis » ? La requête un peu spé­ciale de la petite sta­giaire dans « Rapport(s) de Stage » ? Les confi­dences sur l’oreiller entre trois amies aux des­tins si dif­fé­rents dans « Espiègles confi­dences » ? Ou encore l’étonnante entre­tien d’une jolie jour­na­liste dans « Enivrante Entre­vue » ?

Cha­cune de ces nou­velles explore les mul­tiples dimen­sions des fan­tasmes et de leurs res­sorts. Nul doute qu’à leur lec­ture, ce n’est plus sur l’écran que vous vou­drez glis­ser votre doigt…
Consul­ter l’article
Sylvain Lainé, Orgasme cosmique au Ran du ChabrierSyl­vain Lai­né, Orgasme cos­mique au Ran du Cha­brier

Char­line et son amie Gro­seille vont pas­ser leurs vacances au Ran du Cha­brier, un cam­ping natu­riste du sud de la France. Ensemble, elles vont se livrer à de mul­tiples orgies, des ren­contres sexuelles inédites, qui leur feront décou­vrir bien plus que le plai­sir issu de la méca­nique des corps. Car Gro­seille, habi­tuée des lieux, a une idée en tête. Elle sou­haite ini­tier son amie à des jouis­sances qui sur­passent celles de la simple chair. Elle sait que les ren­contres débri­dées se dérou­lant dans ce lieu magique per­mettent d’accéder à une dimen­sion spi­ri­tuelle de la sexua­li­té.

Dans ce roman jouis­sif et joyeux, les ébats se mul­ti­plient sans se res­sem­bler et l exci­ta­tion se fait plus vive au fil des pages. Ici, l’orgasme n’est pas une simple décharge phy­sique, c’est une ouver­ture sur le Cos­mos. Et l’amour se mani­feste avec force et géné­ro­si­té, dans le par­tage et sans pos­ses­si­vi­té.

Consul­ter l’article
Dan Bongo, Le sexe de LolaDan Bon­go, Le sexe de Lola

La jeune Lola est une men­diante d’amour. Ses conquêtes mas­cu­lines passent dans ses bras et s’en vont. Elle confond sexe et affec­tion comme les toxi­cos amal­gament le shoot au bon­heur.

Sur les conseils de sa meilleure amie, elle tente son va-tout, claque son salaire pour s’installer dans un hôtel de luxe à Cannes, vivier de chair fraîche et de belles gueules, le temps d’un wee­kend.

Une série de per­son­nages –un jeune modèle, un chef cui­si­nier, un couple de sep­tua­gé­naires, un groupe de har­deurs– vont entrer dans sa vie pour la mar­quer à tout jamais.

Consul­ter l’article
Marco Nizzoli, Un bel étéMar­co Niz­zo­li, Un bel été

Avec son trait fin qui rap­pelle celui de son ainé Mana­ra, Mar­co Niz­zo­li ouvre aux Édi­tions Tabou une série de bandes des­si­nées joli­ment coquines.

L’élégance et la suc­cu­lente dose d’érotisme dans le trait de Mar­co accom­pagnent les aven­tures de deux étu­diantes pour la pre­mière fois en vacances au soleil, qui croisent la route d’un étu­diant à l’imagination fer­tile. Jeunes, libres, beaux, les per­son­nages de ce livre sont un hymne à l’explosion des sens, à la vie. Une his­toire d’amour et de sexe amu­sante, élé­gante et sen­suelle.

Consul­ter l’article

5 Comments

    1. Ça fait plai­sir ! J’espère donc vous revoir dans la Bauge lit­té­raire, que ce soit à l’occasion des Lec­tures esti­vales ou tout sim­ple­ment pour flâ­ner et vous lais­ser empor­ter au gré des ins­pi­ra­tions 😉

  1. Un grand mer­ci à vous. Je suis vrai­ment tou­ché de faire par­tie de cette sélec­tion esti­vale, et dès que j’aurai quelques dis­po­ni­bi­li­tés je visi­te­rai votre site plus en pro­fon­deur. Je reste tou­jours curieux d’un retour plus com­plet sur ces « vacances can­dau­listes » : je n’ai eu jusque-là que des retours de lec­trices, autant vous dire que votre point de vue mas­cu­lin serait d’un grand inté­rêt pour moi !

    Au plai­sir,

    Nico­las

    1. Bon­jour Nico­las, et mer­ci pour votre pas­sage 🙂 ! J’ai hâte de décou­vrir tous ces titres que j’ai pas­sé des mois à ras­sem­bler afin de me consti­tuer une nour­ri­ture riche et variée pour les mois de l’été. Et le vôtre a été un des pre­miers à rete­nir mon atten­tion. À bien­tôt donc, pour des esca­pades aus­si lit­té­raires qu’érotiques !

Comments are closed.