Anne Bert – écri­ture de l’intime

Anne Bert est une habi­tuée de la Bauge lit­té­raire depuis des années, et Perle, son pre­mier roman extra­or­di­naire, a fait – et conti­nue à faire – les délices du San­glier. Entre l’usage inso­lite qu’on peut faire d’un vieux cime­tière de Bor­deaux, le séjour chez un vigne­ron qui fait res­sus­ci­ter les cor­tèges dio­ny­siaques, les bes­tioles qui res­semblent à des bites sur pattes et qui ont la pro­prié­té de rendre folles les dames et la décou­verte des corps marins, l’écriture d’Anne Bert res­pire le carac­tère farouche et irré­sis­tible de l’océan et s’en ins­pire pour la créa­tion de ses pay­sages inté­rieurs dont la beau­té s’étend sans bornes sous les yeux hagards du lec­teur.

Depuis, elle a publié plu­sieurs romans sur des sujets aus­si variés que pas­sion­nants que la domi­na­tion (L’emprise des femmes), la fin de vie (Épi­logue) ou encore le méca­nisme du couple et de l’attraction (Que sais-je du rouge à son cou ?). À côté de ces grands textes, elle conti­nue à culti­ver les nou­velles, genre qui l’a vue débu­ter en tant qu’écrivaine avec son pre­mier recueil L’eau à la bouche, en pas­sant par des col­la­bo­ra­tions à des pro­jets de recueils col­lec­tifs (Folies de Femmes, Trans­ports de Femmes, Lettres à un pre­mier amant, Les Vacances pour­ries) jusqu’à sa der­nière publi­ca­tion en date, S’inventer un autre jour, recueil aux textes par­fois fort longs et dont cer­tains auraient jus­ti­fié une publi­ca­tion à part.

Anne Bert, auteure érotique, écrivaine de l'intime

Au cours des publi­ca­tions, l’écriture au départ très réso­lu­ment éro­tique d’Anne Bert a évo­lué vers celle de l’intime qui, si elle ne renie aucu­ne­ment ses ori­gines char­nelles qui conti­nuent à ali­men­ter les moments forts de ses récits, explore jusqu’aux recoins de l’âme où se réfu­gie une huma­ni­té dont Anne Bert sait peindre la fra­gi­li­té avec une plume qui ne se détourne ni de l’horreur ni de la mala­die.

À côté de son acti­vi­té comme autrice, Anne Bert col­la­bore au Salon lit­té­raire où sa plume, diri­gée par un goût sûr et un juge­ment indé­pen­dant, a déjà sou­le­vé de vives contro­verses, comme par exemple à l’occasion de sa cri­tique du petit texte d’Anne Serres, Petite table sois mise. Depuis juin 2015, elle dirige la col­lec­tion L’Intime de l’éditeur numé­rique Numé­rik­livres.

Anne Bert dans la Bauge

[wp-tiles id=«1846,2733,4608,6212,7022,9921 » grids=«News »]

Biblio­gra­phie

L’eau à la bouche (édi­tion ori­gi­nale)
Édi­tions Blanche
12 février 2009
ISBN : 978−2−84628−214−7

L’eau à la bouche (réédi­tion numé­rique)
Numé­rik­livres
04 août 2015
ISBN : 978−2−89717−824−6
[ache­ter]

Perle
Hors col­lec­tion
3 novembre 2011
ISBN : 978−2−25809−124−5 (ver­sion bro­chée)
[ache­ter]

Mon cher amant. In : Lettres à un pre­mier amant
Édi­tions Domi­nique Leroy
10 avril 2012
ISBN : 978−2−86688−595−3
[ache­ter]

Quelle fureur m’entraîne ? In : Folies de femmes
Édi­tions Blanche
11 février 2010
ISBN : 978−2−84628−243−7 (ver­sion papier)
ISBN : 978−2−84628−441−7 (ver­sion numé­rique)
[ache­ter]

Le ravis­se­ment de Six­tine. In : Trans­ports de femmes
Édi­tions Blanche
3 février 2011
ISBN : 978−2−84628−2−727 (ver­sion papier)
ISBN : 978−2−84628−464−6 (ver­sion numé­rique)
[ache­ter]

Que sais-je du rouge à son cou ?
(titre actuel­le­ment indis­po­nible)
col­lec­tion Imper­ma­nence (auto-édi­tion)
27 avril 2013
ISBN : 978−2−9545099−0−7

À l’ombre d’Albert. In : Les Vacances pour­ries
(titre actuel­le­ment indis­po­nible)
Édi­tions Edi­cool
21 juin 2012
ISBN 978−2−919645−21−3

L’emprise des femmes
Édi­tions Tabou
15 novembre 2012
ISBN : 978−2−36326−000−0
(nou­velle édi­tion parue le 11 novembre 2013, ISBN :978–2-36326–024-6)
[ache­ter]

Épi­logue
(titre actuel­le­ment indis­po­nible)
Édi­tions Edi­cool
mai 2013
ISBN : 978−2−919645−26−8

S’inventer un autre jour
Édi­tions Tabou
11 octobre 2013
ISBN : 978−2−36326−016−1
[ache­ter]

Épi­logue selon Mar­gue­rite
(Réédi­tion papier d’Épi­logue, ini­tia­le­ment paru en numé­rique)
Édi­tions Ex Aequo
sep­tembre 2014
ISBN : 978−2−35962−642−1
[ache­ter]

Que sais-je du rouge à son cou
Édi­tions Numé­rik­livres
30 avril 2015
ISBN : 978−2−89717−804−8
[ache­ter]

Perle
(Édi­tion poche)
La Musar­dine
25 février 2016
ISBN : 978–2842718800 (ver­sion papier)

Anne Bert sur la toile

 

Un commentaire

  1. Pingback: Anne Bert – un an déjà -  La Bauge littéraire

Les commentaires sont fermés.