Lectures estivales 2016

2016 a vu le renouvellement de ma collaboration avec Reine Bale, entamée il y a deux ans à l’occasion de la première édition du RaysDay. Cette fois-ci, elle a contribué un texte original, rédigé exprès pour les Lectures estivales. Condensé de passions impossibles, ce récit d’une âme en peine m’a fortement perturbé. Je vous invite à le consulter en version intégrale sur le site.

Pour ce qui est des textes retenus, on peut dire que l’édition 2016 respecte mieux que les précédentes le sujet que je me suis imposé à moi-même : un tour rapide des couvertures et des illustrations vous montrera que la peau nue sous le soleil est effectivement l’ingrédient principal de ce millésime.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑