E.T. Raven – l’é­lé­gance du désir

Der­rière le pseu­do­nyme « E.T. Raven » se cachent Éloïse et Tho­mas, un couple d’au­teurs qui col­la­borent à la créa­tion de l’u­ni­vers d’Ama­bi­lia, construit autour des aven­tures d’I­ris et de Simon. Éloïse, c’est plu­tôt le scé­na­rio, tan­dis que lui, s’oc­cupe du des­sin. Il faut d’ailleurs rajou­ter à l’é­quipe le nom de Can­dice Solère aka La Dan­seuse folle, qui a contri­bué comme scé­na­riste aux tomes V et VI de la série, comme elle le pré­cise dans un petit mot insé­ré après la fin du tome VI, Post-Coï­tum[1]Post-Coï­tum, p. 158.

Après le début de l’a­ven­ture en auto-édi­tion en mai 2015, les frasques d’I­ris et de Simon eurent vite fait de se faire remar­quer par un des (rares) grands édi­teurs d’é­ro­tisme de l’es­pace hexa­go­nal, et c’est ain­si qu’Ama­bi­lia a été accueillie sous le toit de la Musar­dine en jan­vier 2016. L’é­quipe édi­to­riale a aus­si­tôt réédi­té les deux pre­miers volumes sous le label Dyna­mite, un départ sur les cha­peaux de roues rapi­de­ment sui­vis après un délai d’à peine un mois par la publi­ca­tion du troi­sième opus, Ladies & Gent­le­man. Iris et Simon conti­nue­ront de se pro­duire sous le toit de l’é­di­teur du Che­min Vert, rejoints dans leur aven­ture par une petite bande gran­dis­sante de per­son­nages de second plan – quitte à se deman­der, pour cer­tains, s’ils ne seraient pas en train de riva­li­ser d’im­por­tance avec les pro­ta­go­nistes ori­gi­naux – qui contri­buent dans une grande mesure à la diver­si­fi­ca­tion et à la richesse de l’u­ni­vers créé par les Raven. Par­mi ceux-ci il faut comp­ter – et je me borne à ne citer ici que ceux qui me semblent les plus impor­tants – Char­lotte, l’as­sis­tante et amie de Simon, la Dan­seuse folle, per­son­nage énig­ma­tique créé par Can­dice Solère, mécène d’ar­tistes, figure d’un cer­tain hédo­nisme pré­sen­tant de forts liens avec le monde du BDSM et, depuis le tome V, Jude, jeune femme tom­bée amou­reuse d’une Char­lotte pro­fon­dé­ment bles­sée et au com­por­te­ment de plus en plus erratique.

C’est tou­jours sous le toit de la Musar­dine – et on ne sau­ra sans doute jamais si c’est grâce au tra­vail édi­to­rial de cette mai­son et aux pistes pro­po­sées par les édi­teurs ou tout sim­ple­ment suite au déve­lop­pe­ment artis­tique « natu­rel » du des­si­na­teur – qu’une deuxième évo­lu­tion s’est pro­duite dans Ama­bi­lia, une évo­lu­tion qui concerne plus la forme que le conte­nu cette fois-ci. C’est ain­si qu’on voit appa­raître, dès le tome IV, Les lèvres roses de la Muse, un nou­veau style avec des des­sins bien plus détaillés, plus réa­listes, d’un style moins épu­ré, moins « en sil­houettes », mais avec un sup­plé­ment de grâce et aus­si de – réalisme.

E.T. Raven, Portraits d'Iris, l'ancien (à gauche) et le nouveau style (mars 2016)
E.T. Raven, Por­traits d’I­ris, l’an­cien (à gauche) et le nou­veau style (mars 2016)

Du côté de l’in­trigue, celle-ci, après un pre­mier tome tout en légè­re­té et à l’in­trigue simple et sans détours, s’est enri­chie de nom­breux péri­pé­ties grâce en grande par­tie aux per­son­nages secon­daires intro­duits au fur et à mesure. Pour ne pas oublier un deuxième fac­teur qui a cer­tai­ne­ment joué son rôle, à savoir le temps. Si Nue sous le masque a encore pu se bor­ner à racon­ter les évé­ne­ments d’une seule nuit, la dimen­sion tem­po­relle est tout natu­rel­le­ment venue don­ner une plus grande den­si­té à l’in­trigue et au déve­lop­pe­ment des héros. Et après la légè­re­té et l’é­brié­té d’une nuit folle pas­sée avec un/e inconnu/e, Iris et Simon sont bien contraints de retour­ner vers leur réa­li­tés res­pec­tives où ils devront se confron­ter aux défis du quo­ti­dien. Qui n’ex­clue pas les décon­ve­nues, les échecs et les dou­leurs. C’est un déve­lop­pe­ment qui s’est appro­fon­di au rythme des paru­tions jus­qu’à pro­vi­soi­re­ment abou­tir à un tome VI lar­ge­ment empreint de dou­leur et pla­cé sous le signe de l’é­chec et de la mort. Avec tout ça, on a hâte de connaître la conclu­sion et de voir les fils se dénouer. Cette conclu­sion, c’est le tome VII qui l’ap­por­te­ra, mais ce ne sera de toute évi­dence pas avant 2022.

E.T. Raven dans la Bauge littéraire

E.T. Raven, Amabilia - nue sous le masque

E.T. Raven, Ama­bi­lia – Nue sous le masque

Tout d’abord une petite remarque pour me per­mettre de par­ler avec plus de faci­li­té des auteurs de cette bande des­si­née, …
Lire La Suite…
E.T. Raven, Amabilia - Dans la peau d'Iris

E.T. Raven, Ama­bi­lia – Dans la peau d’Iris

Il y a à peine quelques semaines que j’ai eu l’oc­ca­sion de par­ler, dans le cadre des Lec­tures esti­vales, de …
Lire La Suite…
E.T. Raven, Iris (Thumb)

Iris – Vénus nouvelle

Le San­glier invite depuis long­temps les beau­tés les plus ravis­santes à orner de leurs charmes la Bauge lit­té­raire. Après avoir …
Lire La Suite…
Amabilia, Ladies & Gentleman

E.T. Raven, Ama­bi­lia – Ladies & Gentleman

Avant d’embarquer dans la suite des aven­tures, éro­tiques & autres, d’I­ris et de Simon, un petit rap­pel de ce qui …
Lire La Suite…
E.T. Raven, Amabilia

E.T. Raven, Ama­bi­lia – édi­tion papier

On sait que le San­glier est un incon­di­tion­nel de la publi­ca­tion en numé­rique et qu’il adore plon­ger son groin dans …
Lire La Suite…
T.E. Raven, Amabilia IV, L'élégance d'Iris

E.T. Raven, Ama­bi­lia – Les lèvres rouges de la Muse

L’at­tente fut longue, entre la paru­tion de Ladies & Gent­le­man, en février 2016, et celle du pro­chain épi­sode des aven­tures …
Lire La Suite…
E.T. Raven, Candice Solère Femmes fatales - Amabilia, t. 5

E.T. Raven, Can­dice Solère – Femmes fatales

Atten­tion spoi­ler ! Chers lec­teurs, si vous n’a­vez pas encore lu Femmes fatales, et que vous tenez à décou­vrir les …
Lire La Suite…

Biblio­gra­phie

Beyond the night
Auto-édi­tion
3 jan­vier 2015
sans ISBN

Nue sous le Masque
Ama­bi­lia t. 1
Auto-édi­tion
11 mai 2015
sans ISBN

Dans la peau d’I­ris
Ama­bi­lia t. 2
Auto-édi­tion
06 août 2015
sans ISBN

Nue sous le masque
Ama­bi­lia t. 1
Dyna­mite
20 jan­vier 2016
ISBN : 9782362344183

Dans la peau d’I­ris
Ama­bi­lia t. 2
Dyna­mite
20 jan­vier 2016
ISBN : 9782362344213

Ladies and Gent­le­man
Ama­bi­lia t. 3
Dyna­mite
18 février 2016
ISBN : 9782362344220

Ama­bi­lia – Tome 1
(Recueil com­pre­nant les trois pre­miers épi­sodes)
Dyna­mite
16 mars 2017
ISBN : 9782362346255

Les lèvres rouges de la muse
Ama­bi­lia t. 4
Dyna­mite
24 août 2017
ISBN : 9782362346699

Femmes fatales
Ama­bi­lia t. 5
Dyna­mite
04 décembre 2018
ISBN : 9782362347962

Ama­bi­lia – Tome 2
(Recueil com­pre­nant les épi­sodes 4 et 5)
Dyna­mite
01 mars 2019
ISBN : 9782362348211

Post-coï­tum
Ama­bi­lia t. 6
Dyna­mite
07 juillet 2020
ISBN : 9782382090107

E.T. Raven sur la toile

Réfé­rences

1Post-Coï­tum, p. 158