Lectures estivales 2014

Enthousiasmé par l’expérience de l’année précédente, j’ai oublié toute retenue en faisant entrer un peu n’importe quoi dans l’édition 2014 des Lectures estivales. Quand je dis « n’importe quoi », ce n’est pourtant pas en référence à la qualité des textes retenus, mais plutôt au sujet, parfois assez éloigné de ce que je m’étais proposé au départ et qui se laisse résumer sous la formule magique : sea, sex and sun.

C’est quand même dans ce millésime qu’on trouve quelques-uns des textes les plus consultés de la Bauge, comme Osez… 20 histoires de sexe torride, recueil estival de la célébrissime collection de La Musardine, ou encore une bande dessinée signée Ardem, Vacances de rêve, la toute première BD à faire son entrée dans les colonnes de la Bauge.

C’est aussi en 2014, année décidément riche en événements, que j’ai croisé Reine Bale, écrivaine tout à fait extraordinaire qui a contribué une de ses nouvelles, L’Échange, au Raysday, nouvelle délicieusement et sauvagement érotique que j’ai ensuite présentée aux internautes dans le cadre des Lectures estivales.

Et puis, 2014, c’est l’année où j’ai découvert l’artiste dont le nom résonne comme le synonyme des plaisirs de la plage – j’ai nommé Maître Golov ! Les dessins de celui-ci sont depuis devenus inséparables des Lectures estivales, et il n’est pas toujours facile d’en choisir un dans un fonds aussi riche que celui proposé par le Maître. Si vous ne connaissez pas encore celui qui s’est placé sous la devise du Nihiliste naturiste, et si vous êtes en manque de soleil et de peaux bronzées, voici un rendez-vous à ne pas manquer.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑