Tho­mas Gal­ley, Inter­views et entre­tiens

J'ai eu l'occasion, à plusieurs reprises, de parler de mon écriture avec des interlocuteurs intéressants. Mais comme les structures humaines ne font pas toujours long feu, certains de ces textes ont sombré avec le site qui les a hébergés. L'art d'arracher les souvenirs les mieux enfouis aux profondeurs de la Toile n'étant pas encore très répandu, je me suis permis de reproduire le texte original de ces entretiens disparus dans la Bauge littéraire. L'un ou l'autre y trouvera peut-être une piste pour mieux comprendre quelle drôle de Muse m'a fait assez tourner la tête pour commettre le sacrilège de me prendre pour un auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *