Tho­mas Gal­ley, Inter­views et entre­tiens

J’ai eu l’occasion, à plu­sieurs reprises, de par­ler de mon écri­ture avec des inter­lo­cu­teurs inté­res­sants. Mais comme les struc­tures humaines ne font pas tou­jours long feu, cer­tains de ces textes ont som­bré avec le site qui les a héber­gés. L’art d’arracher les sou­ve­nirs les mieux enfouis aux pro­fon­deurs de la Toile n’étant pas encore très répan­du, je me suis per­mis de repro­duire le texte ori­gi­nal de ces entre­tiens dis­pa­rus dans la Bauge lit­té­raire. L’un ou l’autre y trou­ve­ra peut-être une piste pour mieux com­prendre quelle drôle de Muse m’a fait assez tour­ner la tête pour com­mettre le sacri­lège de me prendre pour un auteur.