Auteur/autrice : Le Sanglier littéraire

  • LeOn / Cuc­ca, Annie va à la fac

    Léon / Cucca, Annie va à la fac

    Annie est une jeune femme qui allie l’o­pu­lence de ses formes appé­tis­santes à une cer­taine (ou plu­tôt : totale) incons­cience à pro­pos des effets que celles-ci peuvent avoir sur son entou­rage. Des effets qui ne tardent pas à se mani­fes­ter quand elle débarque, conduit par son père, devant son nou­veau « kot » – une chambre ou petit […]

  • Josep Giró et l’ins­pi­ra­tion mythologique

    J’ai pré­sen­té à mes lec­trices et lec­teurs, il y a à peine quelques jours, la nou­velle patronne de la Bauge lit­té­raire, la belle démo­nesse ori­gi­naire de l’An­cien Orient d’où elle s’est envo­lée pour venir han­ter nos fan­tasmes et nos cau­che­mars. J’ai nom­mé la pre­mière femme d’A­dam, la Reine de la Nuit, Lilith, que vous pou­vez […]

  • Lilith – Sub­mit to Hell !

    Josep Giró, Lilith

    L’un ou l’autre de mes chers lec­teurs, ceux au moins qui, dédai­gnant les nom­breux rac­cour­cis pro­po­sés par Google & Cie., ont pris l’ha­bi­tude d’ac­cé­der à mon sombre repaire par le por­tail, l’au­ront sans doute remar­qué : La jolie demoi­selle sovié­tique – ravis­sant cer­bère dont l’u­ni­forme lais­sait entre­voir les charmes – vient de céder sa place à […]

  • Un look plus moderne pour la Bauge

    Le nouveau look de la Bauge littéraire à travers une capture d'écran

    La Bauge lit­té­raire existe depuis treize ans déjà, et elle a plu­sieurs fois chan­gé de look au cours des années. Une bonne par­tie des chan­ge­ments a sans doute été influen­cés par une meilleure maî­trise des outils infor­ma­tiques de la part de votre ser­vi­teur, mais le sou­ci prin­ci­pal de celui-ci a tou­jours été la bonne lisi­bi­li­té […]

  • Jon Black­fox, Le Cul de Katty

    Jon Blackfox, Le cul de Katty

    Cer­tains s’en sou­viennent peut-être, mais je le répète avec plai­sir à l’in­ten­tion des nou­veaux-venus et de toutes celles et ceux à qui, après pas moins de sept ans, le nom de Jon Black­fox aurait tout bête­ment échap­pé. Il s’a­git pour­tant, et je ne dis pas ces choses-là à la légère, d’un auteur qui, dans le […]

  • Ji Bocis, La ser­veuse nue (Rita)

    Ji Bocis, La serveuse nue

    Quand on s’in­té­resse de près à la drôle de faune des auteurs éro­tiques – et celle de sur­croît qui pros­père dans les champs fer­tiles de l’au­to-édi­tion – on assiste assez sou­vent à des dis­pa­ri­tions. J’ai eu, par exemple, il y a à peine quelques jours la désa­gréable sur­prise de voir un grand vide s’é­ta­ler à […]

  • Golov, Belle de plage

    Maître Golov, Belle de plage

    Après l’an­née mer­dique qui vient de se clore – et que votre ser­vi­teur voue de tout cœur aux gémo­nies, – il faut pla­cer l’an­née nou­velle sous de meilleures aus­pices. Et comme vous êtes ici dans l’antre du San­glier et que vous connais­sez sans doute mon appé­tit pour la chair fraîche illu­mi­née par le soleil esti­val, […]

  • 2022 arrive – à vos culs !

    Doigt d'honneur

    Chères amies, chers amis – 2021 a été une année mer­dique. Pour tout le monde en géné­ral, bien évi­dem­ment, mais aus­si pour votre ser­vi­teur en par­ti­cu­lier. Entre mala­dies et pro­jets avor­tés, j’ai failli perdre ma bonne humeur et ma joie de vivre. Témoin ce site que je n’ai plus eu le cou­rage d’a­li­men­ter depuis deux […]

  • Gil­bert S., Autos­top­peuses vicieuses et camion­neurs lubriques

    Gilbert S., Autostoppeuses vicieuses et camionneurs lubriques

    L’é­té 2021, dans la mesure où cette sai­son a bel et bien exis­té en dehors du calen­drier, est pas­sé aux oubliettes, et il faut tout dou­ce­ment son­ger à pas­ser à autre chose. Encore heu­reux qu’il me reste quelques textes ini­tia­le­ment pré­vus pour mes Lec­tures esti­vales, des textes que je peux tou­jours sor­tir du tiroir pour […]

  • Ardem, Petite vicieuse

    Ardem, Petite vicieuse

    Pour toutes celles et tous ceux qui me suivent dans mes aven­tures esti­vales et lit­té­raires, Ardem est loin d’être un incon­nu. C’est son titre Vacances de rêve qui a fait de lui, il y a sept ans déjà, un incon­tour­nable pour l’afi­cio­na­do de la belle sai­son, et c’est avec un énorme plai­sir que je l’ai […]