Lec­tures esti­vales 2015 – Les titres

La liste de mes Lec­tures esti­vales com­mence tout dou­ce­ment à se rem­plir, et je pré­vois quelques belles esca­pades pour ryth­mer mes séjours à la plage ou au bord de la pis­cine. Mais six textes sont loin d’être assez pour rem­plir l’été d’une bête aus­si vorace que le San­glier Lit­té­raire, quelques titres sup­plé­men­taires seraient donc les bien­ve­nus. Si alors, chère lec­trice, cher lec­teur, vous connais­sez des romans ou des nou­velles regor­geant de soleil, de cha­leur et de sexe, n’hésitez sur­tout pas à venir me voir avec vos pro­po­si­tions. Je suis sûr qu’on fini­ra par trou­ver quelque chose pour occu­per les longues semaines de l’été.

Un petit rap­pel : Je cherche des textes dédiés à l’été, au soleil, à la cha­leur tor­ride, au far­niente, à l’amour – sur la plage ou à l’ombre des pins – aux esca­pades en tous genres, aux aven­tures qui seraient autant de paren­thèses dans le quo­ti­dien. Des textes pleins de soleil et gor­gés des sèves de l’amour, des textes qui font bouillon­ner le sang et la cyprine 🙂

Et si je ne dédaigne pas les grandes mai­sons, ce sont quand même les petits édi­teurs qui me tiennent à cœur, voire les auteurs auto-édi­tés, un vaste champ où j’ai déjà pu déter­rer de véri­tables tré­sors comme p.ex. Fin de vacances, une ravis­sante nou­velle de Raphaëlle Caz­zo, un des points forts de la pre­mière édi­tion de mes Lec­tures esti­vales.

Et n’oubliez pas, les textes rete­nus auront droit, après lec­ture, à leur petit coin dans la Bauge lit­té­raire…

Patricia Nandes, Macadam GarriguePatri­cia Nandes, Maca­dam Gar­rigues

« Je te laisse tout, enfin tout ce que j’avais, le bar, ma vieille Clio et la mai­son fami­liale. Tu ver­ras, Lioux est un petit coin de para­dis, tu t’imagines même pas comme la vie peut y être belle ! Occupe-toi des filles , Max, qu’on reste une famille jusqu’au bout. »

De l’asphalte mar­seillais à l’arrière-pays pro­ven­çal, le par­cours de quatre fleurs de bitume et d’un écri­vain en panne d’inspiration, lequel hérite d’un vieux mas dans le Lubé­ron.

Ensemble, ils décident de tout pla­quer pour le réno­ver et d’en faire une mai­son d’hôtes un peu par­ti­cu­lière…
Angélique Fontaine, Toute une semaineAngé­lique Fon­taine, Toute une semaine

Un couple passe une semaine de vacances dans un hôtel cinq étoiles sur une île para­di­siaque. Chaque jour révèle son lot d’expériences sen­suelles et liber­tines…
Marie Laurent, Le Maître de jetMarie Laurent, Le Maître de jet

Le Maître de jet de Marie Laurent se déroule pen­dant les ven­danges. Un nou­veau maître de chai arrive sur la pro­prié­té tenue par deux sœurs qui ont le feu aux fesses. Et si ce n’était qu’elles !
Marie Caron, Un été sauvageMarie Caron, Un été sau­vage

Alexan­dra Boes­mans, jeune étu­diante en psy­cho­lo­gie, suit dans le cadre de ses études, des cours sur la syner­go­lo­gie illus­trés par son pro­fes­seur, Mat­thias Win­ter­fell. Contraint d’abandonner ses étu­diants en plein milieu de l’année sco­laire, Mat­thias demande alors à Ethan Savage, son assis­tant, d’assurer les cours à sa place. Alors que les der­niers exa­mens viennent de se ter­mi­ner, à l’approche de l’été, Alexan­dra décide de faire quelque chose qu’elle n’a pas fait depuis long­temps : s’amuser.
Alix Langevin, La mauvaise réputationAlix Lan­ge­vin, La mau­vaise répu­ta­tion

[ J’aimerais m’immerger entre vos cuisses, … ] Les pre­miers mots du SMS que reçoit Nadine, qua­rante-trois ans, laissent peu de place à l’ambiguïté, et son réflexe pre­mier est d’éliminer dans la minute le scan­da­leux mes­sage. Col­la­bo­ra­trice aux édi­tions des Deux Chouettes, elle a d’autres sou­cis en tête. Tho­mas San­cerres, leur auteur-vedette, doit lan­cer son der­nier roman au fes­ti­val de Cas­sis le sur­len­de­main et toute la mai­son est en effer­ves­cence. Pour­tant sa curio­si­té prend le des­sus et, de fil en aiguille, Nadine se retrouve embar­quée dans une rela­tion qui va bous­cu­ler tous les codes qu’elle tenait pour acquis. Mais de qui ces étranges mes­sages émanent-ils ? Leur auteur pour­suit-il un but pré­cis ? Nadine redé­couvre une facette d’elle-même qu’elle pen­sait avoir enter­rée mal­gré elle six ans aupa­ra­vant et dont la résur­gence va avoir des consé­quences irré­ver­sibles.
Jon Blackfox, Les incendiairesJon Black­fox : Les incen­diaires

Ils sont les « Bon­ny and Clyde » du sexe tor­ride et de la pyro­ma­nie…

« […] Can­dice sor­tit de la cabine ; la lumière arti­fi­cielle déra­pait sur la tex­ture pois­seuse de sa peau. Elle lui piqua la clope d’entre les doigts, regard incen­diaire, moue éthé­rique, et se diri­gea vers les vasques. Ayden la retour­na sans qu’elle ait le temps de se laver les mains. Ayden mon­ta les fesses de Can­dice sur le plan de toi­lette, lui reti­rant son pan­ta­lon dans une série de coups secs et four­ra son visage entre ses cuisses. Une petite bise tout d’abord… »

No limit, no futur… L’errance des deux jeunes gens, leur refus des limites ont un furieux goût de jouis­sance déses­pé­rée : leur fin passe par tous les excès, sur un tem­po vibra­toire d’un riff de rock déses­pé­ré.
Collectif, Les contes rosesCol­lec­tif, Les Contes Roses

Le mer­cure va grim­per ! Avec Les Contes Roses, les Artistes Fous Asso­ciés ajoutent une nou­velle cou­leur à leur palette. Voi­ci 9 nou­velles délu­rées ou sérieuses, mais tou­jours imper­ti­nentes, pour par­ler du sexe dans tous ses états, de l’amour propre aux sales défaites.
Les Contes Roses, une col­lec­tion à lire tout nu… Sous une cou­ver­ture de Maniak et des illus­tra­tions inté­rieures de Cham.
June Summer, Aventures libertines, le Cap !June Sum­mer, Aven­tures liber­tines, le Cap !

Pas­ser des vacances dans un haut lieu du natu­risme et du liber­ti­nage n’est pas ano­din… Cela se révèle par­fois exci­tant, sen­suel, et colo­ré de plai­sirs tor­rides et inédits… Cela peut aus­si sus­ci­ter de nom­breuses sur­prises selon les cir­cons­tances ! C’est ce que vont décou­vrir plu­sieurs couples dans ces « Aven­tures liber­tines » au Cap d’Agde, entre délices et sen­sua­li­tés sans tabous !

Voi­ci l’occasion de par­tir avec eux en vacances, là où le soleil dore les peaux bru­nies, le sable brû­lant ren­contre les vagues argen­tées de la Médi­ter­ra­née, et là où les amants vivent nus, comme Adam et Ève au Para­dis…
ChocolatCannelle, Vacances à l'Auberge roseCho­co­lat­Can­nelle, Vacances à l’Auberge rose

L’été, la plage, et l’Auberge rose pour les plai­sirs par­ta­gés…

Cette petite auberge lan­daise a un sens de l’accueil très déve­lop­pé. Hen­ri, son pro­prié­taire, fait tout pour que ses hôtes se sentent comme chez eux… même dans la chambre de leurs voi­sins. C’est ça, l’Auberge rose : convi­via­li­té, sexe et plage !
E.T. Raven, Amabilia - nue sous le masqueE.T. Raven, Ama­bi­lia – nue sous le masque

Cette BD de 52 pages est le pre­mier volume de la série éro­tique AMABILIA. Pour public adulte et aver­ti.« Une soi­rée cos­tu­mée. Simon s’ennuie à mou­rir jusqu’au moment où il croise le regard cha­leu­reux d’Iris. Le désir monte entre les deux jeunes gens. Ils s’éclipsent de la soi­rée, prennent un taxi et s’excitent mutuel­le­ment. C’est une fois dans l’ascenseur de l’hôtel de Simon que les choses deviennent plus sérieuses. Désir, envie et plai­sir les accom­pa­gne­ront toute la nuit. »

Comments are closed.