Catégorie : littérature

  • Les 24 heures d’é­cri­ture – la vidéo

    Les 24 heures d’é­cri­ture – la vidéo

    Un beau sou­ve­nir : Les 24 heures d’é­cri­ture, mises en images par l’é­quipe du site enviedecrire.com. Petit rap­pel : Une ving­taine d’au­teurs, enfer­més pen­dant 24 heures, avec la tâche d’é­crire une nou­velle sur un sujet annon­cé à la der­nière minute. L’é­cri­ture est pas­sée « en direct » sur les écrans des inter­nautes qui pou­vaient ain­si suivre la genèse du…

  • Helen Oyeye­mi, Le blanc va aux sorcières

    Helen Oyeye­mi, Le blanc va aux sorcières

    Dans son der­nier roman, Le blanc va aux sor­cières, publié le 1 sep­tembre 2011 par Galaade Édi­tions , la jeune auteure bri­tan­nique Helen Oyeye­mi met en scène une des grandes constantes qui régissent la lit­té­ra­ture depuis ses ori­gines les plus loin­taines, à savoir la migration. C’est l’his­toire de plu­sieurs géné­ra­tions de femmes, atteintes par une mala­die…

  • Col­lec­tif, 10… Petites suites 2806

    Col­lec­tif, 10… Petites suites 2806

    Cet été, le séjour d’un cer­tain per­son­nage dans une cer­taine suite a eu bien des … suites. Per­son­nelles, poli­tiques, média­tiques, pénales, éco­no­miques, et j’en passe. Et, sous peu, il aura eu des suites lit­té­raires. Un groupe d’a­mis, ras­sem­blés sous les hou­lettes de Vincent Ber­nard et de leur édi­teur Paul Leroy-Beau­lieu, s’est glis­sé dans une suite…

  • Les cri­tiques et le glaive

    Les cri­tiques et le glaive

    Il y a, sur la blo­go­sphère, un cer­tain nombre de grandes gueules, et le tor­rent de paroles qu’elles ont l’ha­bi­tude de déver­ser sur le monde n’est pas tou­jours ce qu’il y a de plus facile à digé­rer. Soit, et depuis que je côtoie des lit­té­raires de tout poil sur inter­net en géné­ral et sur Face­book…

  • Asen­sio vs. Casas Ros

    Quousque tan­dem abutere … ? Le chas­seur est sur la piste, mais quand son­ne­ra l’hallali ? L’ar­se­nal du chasseur :  

  • ban­ned books week – la semaine du livre interdit

    ban­ned books week – la semaine du livre interdit

    Aujourd’­hui, j’ai appris que j’ai raté la « ban­ned books week », la semaine du livre inter­dit, qui se déroule, aux États-Unis, chaque der­nière semaine de sep­tembre, et ce depuis 1982. Ce qui en dit long sur la patrie des liber­tés civiles, refuge des oppri­més des quatre coins du monde. Saviez-vous par exemple, chère lec­trice, cher lec­teur, que,…

  • Oyez, oyez, braves gens !

    Oyez, oyez, braves gens !

    Quelque chose se pré­pare à Paris. Dans l’air, fraî­che­ment éva­cué par les rayons de soleil d’un été en retard, de molé­cule en molé­cule se pro­page un bruit qui fait fré­mir la popu­lace, ivre de sen­sa­tions fortes et de butin. Des incon­nus se tiennent à l’ombre des bâti­ments et guettent l’heure cré­pus­cu­laire qui les libé­re­ra d’une…

  • Petit coup de pub : Effrac­tion # 1

    Petit coup de pub : Effrac­tion # 1

    OK, à moins d’un miracle, je ne pour­rai pas me rendre à Paris, le 6 octobre, pour y par­ti­ci­per à un fes­ti­val bien par­ti­cu­lier : Effrac­tion #1. Mais, pour hono­rer l’ef­fort des orga­ni­sa­teurs et des par­ti­ci­pants, voi­là, pour une fois qui ne fera pas cou­tume, un petit coup de pouce / de pub :-) Ren­dez-vous donc, du 6…

  • L’au­tomne – ou Rilke  vs. Trakl

    L’au­tomne – ou Rilke vs. Trakl

    L’é­té aurait pu être très grand, certes. Il ne le fut pas pour­tant. Main­te­nant, l’an­née vire au noir, avec l’obs­cu­ri­té enva­his­sante des nuits tou­jours plus longues. Pour rendre le déses­poir plus grand, une der­nière idée de lumi­no­si­té fait briller d’un soleil tiède ces der­niers jours de sep­tembre, rem­pli d’o­deur, de cou­leur et de la rou­geur…

  • Emma Cava­lier, Le Manoir

    Emma Cava­lier, Le Manoir

    Étrange alliance que celle évo­quée par la demeure fami­liale des Andrin­ger qui, en ce début de livre, se dresse en plein milieu de la forêt de Ram­bouillet. Avec sa « façade régu­lière de pierres et briques », son « allée de gra­vier » et son « per­ron blanc », elle ne rap­pelle rien autant qu’un châ­teau du XVIIIe, du siècle donc…