Catégorie : beaux-arts

  • Gerald Baes, Trois des­sins pornographiques

    Gerald Baes, Trois des­sins pornographiques

    Cer­taines pages de la Bauge lit­té­raire res­semblent sans doute à une sorte de bou­doir où la sen­sua­li­té règne en maî­tresse, une sen­sua­li­té qui par­fois se fait devi­ner dans un clair-obs­cur pro­pice aux jeux de cache-cache et qui par­fois se dévoile sous la lumière crue des néons, offrant aux regards concu­pis­cents une chair prête à tout […]

  • L’Eu­rope – ma passion !

    L’Eu­rope – ma passion !

    Il y a beau­coup de choses dont j’a­dore dis­cu­ter : Quel vin choi­sir pour accom­pa­gner un bœuf brai­sé, un Côte de Nuits ou plu­tôt un Cap de Fouste ? Quel degré de cuis­son pour un bon steak bien suc­cu­lent, bleu ou sai­gnant ? Où pla­cer le Mont Saint-Michel, en Nor­man­die ou en Bre­tagne ? Quelle tignasse pré­fé­rer d’un point […]

  • Retour vers Rachel B.

    Retour vers Rachel B.

    Les visi­teurs régu­liers du site l’au­ront sans doute déjà remar­quée, la ban­nière qui trans­gresse les codes que je fais d’ha­bi­tude si scru­pu­leu­se­ment res­pec­ter par les artistes enga­gés pour déco­rer un espace consa­cré à l’é­ro­tisme dans l’art et la lit­té­ra­ture. Tout d’a­bord, il n’y a pas de livre, ce qui, vu le sujet d’ha­bi­tude impo­sé, La […]

  • Cologne perd les tableaux de la Fon­da­tion Surpierre

    Cologne perd les tableaux de la Fon­da­tion Surpierre

    Le soir du 14 novembre, le Köl­ner Stadt-Anzei­ger – le quo­ti­dien régio­nal de Cologne – a ren­du publique le camou­flet que les res­pon­sables de la ville de Cologne se sont vu infli­ger par Mari­sol Cor­boud, veuve de Gérard Cor­boud, un couple d’a­ma­teurs et de col­lec­tion­neurs d’art à l’o­ri­gine de la Fon­da­tion Cor­boud dont les tableaux […]

  • Un des­sin voya­geur – Maître Golov, Peekaboo !

    Un des­sin voya­geur – Maître Golov, Peekaboo !

    J’ai croi­sé la route de Maître Golov il y a à peu près six ans et demi, par un des hasards du web, grâce aux pro­po­si­tions des algo­rithmes de Google & Cie dont il faut croire qu’ils ont au moins une cer­taine idée à pro­pos de mes goûts. Depuis, j’ai guet­té l’oc­ca­sion de mettre la […]

  • Thilde Bar­bo­ni et Guillem March, Monika

    Thilde Bar­bo­ni et Guillem March, Monika

    J’ai gran­di dans l’Allemagne des années soixante et soixante-dix du siècle pas­sé, un pays d’où la bande des­si­née était pra­ti­que­ment absente, relé­guée aux chambres d’enfant, et où deve­nir adulte, au moins quand on avait des pré­ten­tions cultu­relles, consis­tait en grande par­tie à se libé­rer des images et des cou­leurs qui accom­pa­gnaient l’enfance pour pas­ser au […]

  • Josep Giró – le sou­rire impudique

    Josep Giró – le sou­rire impudique

    Depuis le temps, vous connais­sez mon goût pour l’univers artis­tique déjan­té de chez Devian­tArt et vous n’êtes pas non plus sans savoir que j’engage régu­liè­re­ment des artistes pour embel­lir ma sombre demeure. La plu­part du temps, ce sont de nou­velles ban­nières qui viennent enri­chir la col­lec­tion des­ti­née à contri­buer à une expé­rience de lec­ture plus […]

  • Les joies de l’art et du nu – pour en finir avec cet air de cimetière

    Les joies de l’art et du nu – pour en finir avec cet air de cimetière

    Pour pallier l'ambiance morne d'un début d'automne lourd de souvenirs, quoi de mieux qu'une expédition dans les contrées de l'art, lumineux et insouciant pour les uns, d'une grandeur toute en sobriété pour les autres. La Bauge présente Billfy Devdariani, Julia Sinope et Guillem March.

  • Éric Mal­terre, La beau­té de la grisaille

    Éric Mal­terre, La beau­té de la grisaille

    J’ai ren­con­tré Éric Mal­terre, vous l’au­rez devi­né, sur Deviant Art. Et com­ment pas­ser à côté d’un artiste capable de créer des beau­tés comme cette jeune femme négli­gem­ment allon­gée sur des draps qu’on ima­gine par­fu­més des odeurs d’une nuit de débauche, les yeux fer­més pour mieux conser­ver la cha­leur des sou­ve­nirs, et les mains négli­gem­ment posées […]

  • Shout-out : quelques artistes croi­sés sur Deviant Art

    Shout-out : quelques artistes croi­sés sur Deviant Art

    Je n’ai pas vrai­ment trou­vé l’é­qui­valent du shout-out de nos amis anglo­phones, un terme pour dési­gner une sorte d’é­loge en com­pri­mé, un appel à toutes celles et tous ceux qui vou­draient bien faire atten­tion de regar­der par-là, de consa­crer quelques ins­tants à une cause ou à un talent digne d’être recon­nu, ne fût-ce que pour […]