Rebecca, Hot Moms #4

Si vous cherchez à vous distraire, en ces temps de confinement et de folie ambiante où certains voudraient nous faire croire que la Peste noire serait de retour à remplir les rues de cadavres, voici que les Éditions Dynamite ont mobilisé une de leurs autrices-phare, Rebecca, avec ses légions de femmes impudiques poussées par leurs désirs inavouables et d’autant plus impérieux à outrepasser toutes les conventions afin de jouir jusqu’à inonder l’univers de cyprine. La belle façon de se distraire !

Les aficionados du Sanglier ont évidemment déjà entendu parler de Rebecca et de ses créatures, de ses Ménagères sans espoir (Desperate Housewives) et de ses Mères en chaleur (Hot Moms), mais si vous en êtes à vos premiers pas dans la découverte de son monde très spécial, voici donc une nouvelle bande dessinée capable de vous faire réduire en esclavage par ces femmes qui se foutent avec une verve et une nonchalance incomparables des inhibitions, des conventions et des qu’en dira-t-on.

Quand je dis « nouveau », il faut pourtant prendre un peu de recul, parce que les deux histoires contenues dans le recueil en question ne datent pas précisément d’hier. Les deux récits ont initialement été publiés sous les numéros 7 et 8 de la série chez Eros Comix en Septembre 2005 et Septembre 2006 respectivement, information obtenue grâce à la belle liste dressée par les collaborateurs d’atomicavenue.com que je vous conseille de consulter1)Vu qu’il y a dix-sept titres à figurer sur cette liste, il nous reste encore de la matière à découvrir. Et quand en plus on sait qu’il y a une autre série signée Rebecca, Teens at Play, à laquelle les traducteurs de chez Dynamite n’ont même pas encore touché… ).

Les positions sexuelles du Kama Soutre, titre auquel a collaboré Philo, scénariste de Hot Moms #7
Les positions sexuelles du Kama Soutre, titre auquel a collaboré Philo, scénariste de Hot Moms #7

Sur la première page du numéro 7 (dans la numérotation originelle de chez Eros Comix) on peut d’ailleurs remarquer cette particularité qu’il y est fait mention d’un collaborateur : « Story and inks by Philo ; pencils, colors, additional inks by Rebecca ». Je sais bien peu de ce Philo sauf qu’il a publié chez Eros Comix au début des années 2000 et qu’il y a collaboré à des séries comme Rear (consacrée aux plaisirs de l’orifice anal) et à des titres comme Les positions sexuelles du Kama Soutra2)The sexual positions of the Kama Sutra, paru en janvier 2003. Quoi qu’il en soit de ce Philo, on peut se demander si ce ne serait pas sa présence qui expliquerait le caractère nettement « moins lesbien » de l’intrigue de l’histoire en question. Encore que Rebecca a précisé elle-même, dans l’interview concédée à Dynamite en 2015 que

Hot Mom’s (« Mamans chaudasses ») est une série un peu moins focalisée sur le lesbianisme, et qui puise davantage ses récits dans le réservoir classique des comportements déviants (gang bangs et diverses autres pratiques communes).3)Rebecca, créatrice des Degenerate Housewives. Propos recueillis par Christian Marmonnier en mai 2015.

Quant à l’intrigue, celle-ci voit une brave ménagère abordée d’abord et débordée ensuite par plusieurs des camarades de classe de son fils Terry. On s’en doute aussitôt, et le scénario n’a rien de vraiment surprenant, qu’il s’agit d’un bon vieux chantage : Cédez à nos demandes – ou plutôt à nos désirs – et votre fils chéri pourra rester dans l’équipe de foot… Rien de nouveau sous le soleil, mais une bonne entrée dans le domaine déjanté de cette autrice dont la joie du sexe s’exprime avec une verve rarement atteinte.

Le deuxième récit est consacré exclusivement au seul plaisir féminin. Il a gardé son titre original dans la traduction française : The dutiful wife, La femme obéissante, un titre qui révélera toute son ironie au fur et à mesure du progrès de l’intrigue. Parce que ce qui à la base n’a été que la énième version d’un fantasme des plus courants – voir sa femme se faire baiser par une autre femme – dégénère rapidement et la belle session de triolisme n’aura pas lieu, les moyens d’intervention du troisième partenaire étant quelque peu réduits par les deux principales intéressées d’un coup monté avec certes beaucoup de préméditation, mais sans filet de sécurité.

Si le nouveau recueil sorti par Dynamite n’a rien de très original, l’amateur des batifolages saphiques y trouvera son compte et le nouveau venu pourra y découvrir un univers déjanté, avant d’éventuellement aborder le monde autrement plus corrompu des Ménagères en chaleur.

Rebecca, Hot Moms #4

Rebecca
Hot Moms #4
Dynamite
ISBN : 9782362349508

Références   [ + ]

1.Vu qu’il y a dix-sept titres à figurer sur cette liste, il nous reste encore de la matière à découvrir. Et quand en plus on sait qu’il y a une autre série signée Rebecca, Teens at Play, à laquelle les traducteurs de chez Dynamite n’ont même pas encore touché…
2.The sexual positions of the Kama Sutra, paru en janvier 2003
3.Rebecca, créatrice des Degenerate Housewives. Propos recueillis par Christian Marmonnier en mai 2015.