Le San­glier lit­té­raire se dévoile chez Gilles Milo-Vacé­ri

Le Sanglier littéraire interviewé par Gilles Milo-VacériIl m’est déjà arri­vé, chers lec­teurs, de poser des ques­tions à des édi­teurs ou à des auteurs, même si cela reste plu­tôt excep­tion­nel et que votre ser­vi­teur pré­fère – et de loin ! – par­ler de ses der­nières lec­tures. Parce que le blo­gueur appar­tient sans doute à une espèce qui pré­fère res­ter blot­tie dans les ombres de la toile et que les coups de pro­jec­teurs ont le même effet sur lui que l’eau du béni­tier sur le diable. Mais figu­rez-vous que Gilles Milo-Vacé­ri, un confrère dont j’ai eu l’oc­ca­sion de par­ler au cours de mes Lec­tures esti­vales 2014, ne voit pas les choses de cet œil-là et a déci­dé de chan­ger de côté. Habi­tué aux inter­views en tant qu’au­teur, il a mis à pro­fit cette expé­rience pour poser des ques­tions à celles et à ceux qui ont l’ha­bi­tude de dis­sé­quer ses textes, et c’est grâce à ces inter­views des­ti­nées à être publiées au fur et à mesure sur son blog d’au­teur que les inter­nautes pour­ront enfin décou­vrir les hommes et les femmes qui, cal­me­ment mais impi­toya­ble­ment, ali­mentent leurs blogs pour le plus grand pro­fit de la gent biblio-phage.

Le coup d’en­voi a été don­né le 3 novembre 2014, et c’est votre ser­vi­teur qui a eu l’hon­neur d’ou­vrir le bal. À vous main­te­nant, chères lec­trices, chers lec­teurs, de par­tir à la décou­verte du San­glier lit­té­raire, cette bête aus­si sau­vage que rare. Ren­dez-vous chez Gilles Milo-Vacé­ri !