Lectures estivales 2018 – Mise au point

Il ne me reste plus que deux mois avant le démarrage des Lectures estivales, l’occasion d’une petite mise au point : Trois titres sont déjà retenus, et j’ai une grande nouveauté pour mes fidèles lecteurs concernant le choix des œuvres éligibles. Tout d’abord, voici les titres ayant eu l’heur de plaire à votre serviteur :

June Summer, JordaneComme l’honneur d’ouvrir la course revient toujours aux femmes, voici donc une de mes Suissesses favorites, une connaissance de longue date, une amatrice des plaisirs de l’été et du libertinage – j’ai nommé June Summer dont j’ai le bonheur de vous présenter Jordane. Un roman qui me fera retrouver le Cap d’Agde, haut-lieu de la chair et de la débauche estivale, l’endroit qui a déjà été un des protagonistes dans Aventures libertines, le Cap !, un des titres de la sélection 2015.

Ensuite, il y a deux auteurs bien moins connus, mais dont les textes répondent à une tendance sensible depuis un certain temps déjà : La volonté de sonder une sexualité bien plus explicite que ce que l’on peut trouver dans les titres qui aujourd’hui font le bonheur des libraires, en explorant à fond la pornographie et l’indécence. Je vous présente donc Charles Lion avec Sextos plage et Clotilde avec un de ces titres dont les Éditions Média 1000 ont le secret : J’ai été dépucelée dans un camp de nudistes. Mais ne vous y trompez pas ! Derrière de tels titres racoleurs se cache bien souvent une grande sincérité littéraire. Rendez-vous à partir du 21 juin dans les colonnes de la Bauge littéraire !

Gier, Baigneuse 06
Gier, Baigneuse 06

Et voici venu le temps de vous annoncer la grande nouvelle : Pour la première fois depuis la création des Lectures estivales, le Sanglier littéraire quitte le terrain exclusivement littéraire pour accueillir un artiste-peintre avec une série faite sur mesure pour répondre au propos des Lectures estivales : Voici donc Gier, un artiste bien connu des amateurs du genre érotique pour sa participation en tant qu’illustrateur à un certain nombre de projets littéraires. Et je vais faire cadeau à mes visiteurs aussi bien qu’à moi-même en contemplant à outrance les dessins réunis sous le titre Baigneuses. Un titre qui, vous en conviendrez, est juste parfait pour la sixième édition de mon mini-festival placé sous le signe des vacances sensuelles en bord de mer.

Les commentaires sont fermés.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑