The jeu de la ren­trée lit­té­raire 2012

Le jeu de la rentrée littéraire, présenté par Libé et Kiro
Quand les petits jouent avec les grands, ça donne ça :-)

Mais qui est donc Gui­laine D. ? Je n’en sais rien, même si elle est cen­sée tra­vailler comme atta­chée de presse pour mon édi­teur, à savoir les Édi­tions Kiro­gra­phaires. Je peux par contre affir­mer qu’elle vient d’ac­qué­rir une cer­taine noto­rié­té en inven­tant the jeu de la ren­trée lit­té­raire 2012. À savoir : résu­mer un livre en trois mots, à l’ins­tar de ce qu’elle a fait pour celui d’un confrère, Oli­vier Javal. Ce pro­cé­dé génial serait peut-être pas­sé inaper­çu si cette chère Gui­laine D. n’a­vait pas eu la bonne idée de l’é­ta­ler sur l’en­ve­loppe d’un livre, envoyé en SP à la rédac­tion d’un des plus grands quo­ti­diens de France, à savoir Libé­ra­tion, fait dont un des col­la­bo­ra­teurs dudit quo­ti­dien, M. Edouard Lau­net, a tiré un petit article hila­rant que je vous recom­mande cha­leu­reu­se­ment : « Ren­trée en trois mots » !

Et si on se lan­çait dans le jeu pour « faire des Gui­laine » ? Voi­ci quelques exemples pro­ve­nant d’au­teurs de l’é­di­teur en ques­tion (votre ser­vi­teur y inclus ) :

Lais­sez vos pro­po­si­tions en commentaire !

PS : Par­fois on ne sait trop si on doit rire ou pleu­rer. Dans le doute, optez pour le rire :-)

7 Comments

Comments are closed.