Paren­thèse printanière

,

En hom­mage au grand,
à l’in­com­pa­rable
T. S. Eliot
magi­cien-ès-images
archi-poète

Lila en fleurs. Crédit photographique : à l'auteur, à la pluie printanière, et à l'amour du jardinage de feu mon père

APRIL is the cruel­lest month, bree­ding
Lilacs out of the dead land, mixing
Memo­ry and desire, stirring
Dull roots with spring rain


Josep Giró, La nouvelle Marianne