Chris, Jeune fille au pair

Chris, J'étais jeune fille au pair chez un médecin anglais
La première mouture des aventures d’une jeune fille au pair publié dans la collection Média 1000 en 1996.

Les lecteurs de la Bauge littéraire connaissent Chris depuis qu’un de ses titres, Vices au camping, a fait partie de l’édition 2019 des Lectures estivales. Ravi de la « beauté presque statuaire » de ses personnages, je me suis par la suite laissé séduire par plusieurs de ses bandes dessinées proposées par BD-Adultes, des titres dont je vous présente aujourd’hui celui consacré à un des plus beaux fantasmes de la deuxième moitié du vingtième siècle européen, celui de la fille au pair. Et comme ces filles-là sont, par définition, jeunes, on imagine les rêvasseries déclenchées par leur présence au milieu d’un foyer où elles côtoient en permanence les parents de leurs charges. Rien de plus facile donc pour leur assurer une place dans le domaine du fantasme universel où elles joue volontiers le rôle de la jeune personne à déniaiser qui, une fois l’affaire faite, se découvre des appétits sexuels dont la voracité n’a rien à envier à celle d’un Gargantua.

Disponible aujourd’hui en exclusivité numérique, le titre précède pourtant l’avènement du règne du tout-digital. Mais on le sait, et on a déjà pu le constater à plusieurs occasions, La Musardine a l’habitude d’offrir plusieurs vies à ses publications, et celui consacré à la Jeune fille au pair ne fait pas exception à la règle. Les aventures de la jolie fille en question, une dénommée Ingrid, ont vu la lumière du jour en 1996, sous le titre encore légèrement plus bavard Ingrid : J’étais jeune fille au pair chez un médecin Anglais.1)Titre paru en juillet 1996 dans la série Confessions Érotiques BD, ISBN : 9782865648511. La couverture n’a pas subi de grands changements depuis cette première publication, sauf une nette amélioration de la mise en page, ce qui permet à notre jeune fille au pair de mieux se présenter au chaland – on se souvient, les titres étaient dédiés à être vendus dans les gares où les gens sont pressés de conclure avant de rater le train – dont l’attention peut se focaliser sans partage au corps de la jolie personne en train de se dénuder, sans doute pour mieux se préparer aux aventures dont, du haut de l’innocence de ses dix-huit printemps, elle est loin d’imaginer le tour que celles-ci allaient prendre. Et l’éditeur a mis fin à l’illusion d’authenticité qui consistait à vouloir présenter l’intrigue comme du vécu – plus de « confession » et plus d’ « Ingrid » que le lecteur naïf aurait pu prendre pour un genre de scénariste tandis que Chris se serait contenté de transformer son récit en dessins.

Chris, Jeune fille au pair. Ingrid avant l'examination (p. 95))
Chris, Jeune fille au pair. Ingrid se prépare à subir une visite médicale assez particulière (p. 95)

Ingrid débarque donc en Angleterre, au milieu d’une famille aisée des plus classiques : Le mari médecin dans le rôle du pater familias avec sa femme dévouée qui s’occupe du ménage et des petits boulots générés par un cabinet médical, un fils et une fille – qu’on oublie aussitôt vu que celle-ci ne joue strictement aucun rôle dans l’intrigue. Et même le fils disparaît presque aussitôt après avoir procuré un trouble assez passager à la jeune Ingrid. Les vrais protagonistes sont donc, au même titre qu’Ingrid, le mari et la femme qui auront à cœur de prendre en charge la belle Française qui est loin de résister à leurs avances. C’est donc avec une joie très peu mitigée qu’elle sera initiée aux plaisirs de la soumission et de la punition ainsi qu’à ceux procurés par la langue agile d’une femme appliquée et par la bite d’un étalon dans la force de l’âge. Comme quoi la devise de Chris est sans doute qu’il ne faut jamais se contenter d’un seul fantasme quand on peut les illustrer tous.

L’intrigue de la Jeune fille au pair n’a rien d’original, mais la rencontre avec Giovanna Casotto nous a déjà appris que les BD érotiques ne se consument que très rarement pour leurs intrigues complexes et bien menées. Et pour ce qui est des dessins, le lecteur / spectateur peut faire confiance à Chris pour être servi. Fidèle à son style, Chris fait défiler des personnages qui, par leur sobriété et le dessin en noir et blanc où la ligne moule de larges espaces laissés blancs, rappellent les statues de marbre dans leur élégance fruste et primordiale. Un réalisme en toute simplicité au trait rapide et souvent sommaire qui chauffe pourtant mieux les imaginations que n’importe quel foisonnement de détails qui priverait le lecteur du plaisir de compléter les portraits et les anatomies. On ne saurait assez louer le dessinateur pour son style sans prétention qui tire sa force et sa sensualité justement de la frugalité des moyens employés. Et même si le sujet n’est pas carrément estival, j’imagine sans peine l’estivant jouir d’un spectacle qui se consume sans grand effort intellectuel, parfait donc pour une journée passée à la plage sous les rayons d’un soleil anesthésiant.

Chris, Jeune fille au pair

Chris
Jeune fille au pair
Dynamite
ISBN : 9782362343759

Références   [ + ]

1.Titre paru en juillet 1996 dans la série Confessions Érotiques BD, ISBN : 9782865648511.