Cheun­chin – L’érotisme décom­plexé

Les grandes vacances se ter­minent, l’été tout dou­ce­ment touche à sa fin, et que fait le San­glier ? Au lieu de désar­mer et d’investir les champs voi­sins dans le but de se pré­pa­rer une belle couche de graisse pour faire face aux grands froids à venir, la Bête, grande ama­trice du soleil et des cha­leurs cani­cu­laires, per­siste et signe, notam­ment en invi­tant dans la Bauge un artiste venu de l’autre bout du monde, croi­sé comme si sou­vent depuis déjà deux ans sur Deviant Art, Cheun­chin Bun­nag. Et le moyen de résis­ter, je vous le demande, à la joie et la bonne humeur qui s’expriment dans un des­sin aus­si lumi­neux ?

CoCo en skater chic
Chin­cheun, CoCo en Ska­ter Chic

Atti­ré par un coup de pin­ceau où l’érotisme et la bonne humeur font bon ménage – ce qui, je vous l’assure, n’est pas don­né à tout le monde – ; fas­ci­né par un style qui n’est pas sans rap­pe­ler celui des man­gas sans pour autant suivre le canon de façon obsé­quieuse ; et – last but cer­tain­ly not least – séduit par sa CoCo, pure incar­na­tion des charmes de la Ska­ter Chic avec un minou qui ne s’oublie pas, je lui ai deman­dé de se baser sur ce per­son­nage-là pour pro­lon­ger le sou­ve­nir des grandes cha­leurs dans ce début d’arrière-saison. Et, sou­cieux de sau­ve­gar­der la répu­ta­tion crous­tillante de ma demeure en ligne, j’ai deman­dé à l’artiste de me des­si­ner la beau­té dans son plus simple appa­reil, cou­chée sur sa ser­viette et accom­pa­gnée des atouts d’une jour­née de plage. Avec bien enten­du en bonne posi­tion un livre ou une liseuse, le motif de la Belle Liseuse étant à res­pec­ter comme le fil rouge qui relie entre elles les nom­breuses illus­tra­tions aux styles si divers.

Ima­gi­nez mon plai­sir quand j’ai reçu une pre­mière pro­po­si­tion qui cor­res­pon­dait en tous points à mes attentes les plus inavouables ! J’avoue que rien qu’à la regar­der, j’ai le groin qui cha­touille, pris d’assaut par l’odeur du sable chauf­fé par le soleil de sep­tembre, et par le par­fum du lait solaire abon­dam­ment éta­lé sur le corps de la belle, bien plus éro­tique encore avec ses conno­ta­tions de peau dénu­dée.

Cheunchin Bunnag, illustration pour la Bauge littéraire (esquisse)
Cheun­chin Bun­nag, CoCo dénu­dée, illus­tra­tion pour la Bauge lit­té­raire (esquisse)

Les charmes de la Ska­ter Chic

Amber Jahn, Sk8er-chic
Amber Jahn, Sk8er-chic

Cer­tains ont sans aucun doute gar­dé le sou­ve­nir d’une de mes pre­mières décou­vertes artis­tiques, celle d’Amber Jahn, une artiste qui a élu domi­cile à San Die­go et y contri­bue à la répu­ta­tion si extra­or­di­naire de la Cali­for­nie. Elle a, elle aus­si, don­né une ver­sion de la Ska­ter Chic, per­son­nage car­ré­ment emblé­ma­tique de la côte paci­fique, pré­sent dans de nom­breux films au point de deve­nir une sorte de sym­bole indi­ca­teur des lieux – un peu comme une cou­leur locales sur pattes. La CoCo de Cheun­chin est elle aus­si une pati­neuse à rou­lettes, une Ska­ter Chic qui, le temps d’une pause bron­zage inté­gral, s’est débar­ras­sée de ses acces­soires pour mieux pro­fi­ter du soleil cali­for­nien. Avec la seule – et non négli­geable – dif­fé­rence que c’est de l’autre côté de l’Océan Paci­fique que l’artiste laisse pla­ner ses regards sur le phé­no­mène pour en don­ner une inter­pré­ta­tion remar­quable.

Où trou­ver Cheun­chin

Cheunchin Bunnag, Late night sketch
Cheun­chin Bun­nag, Late night sketch

Vous trou­ve­rez Cheun­ching sur tous les sites dédiés aux artistes. Pour­quoi ne pas lui rendre visite ?

C’est ce der­nier site que je vous conseille tout par­ti­cu­liè­re­ment, parce que vous y trou­ve­rez les des­sins non-cen­su­rés ou NSFW (not safe for work, si vous voyez ce que je veux dire)

Si jamais vous avez besoin d’une illus­tra­tion, n’hésitez pas à faire appel à Cheun­ching qui accepte régu­liè­re­ment des com­mis­sions. Ren­dez-vous donc sur Deviant pour connaître les condi­tions et les dis­po­ni­bi­li­tés. Et voi­ci, pour ter­mi­ner en beau­té, le nou­vel en-tête de la Bauge lit­té­raire, la Ska­ter Chic vue par Cheun­chin :

Cheunchin, CoCo à la plage
Cheun­chin, CoCo à la plage.

 

One Comment

Comments are closed.