Ça ira, Mes­sieurs’­dames des agences, ça ira !

Ah, le bel opti­misme des temps pas­sés… Et si on lui don­nait un coup de jeune ?

Vive la Révolution Européenne !

 

 

 

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Quand Fitch la note  abaissera,
Le bon citoyen au nez lui rira,
Sans avoir l’âme troublée,
Tou­jours le plus fort sera.

« Soli­da­ri­té ! » son cri sera,
Avec les agences il finira.
Avec cœur la Grèce il supportera,
Et le pou­voir des banques écrasera.

Le peuple dit : « Abaisse qui voudra ! »
Sans craindre ni taux, ni prime,
Le Citoyen tou­jours vaincra !
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les pro­fi­teurs à la lanterne,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les spé­cu­la­teurs on raccourcira !