Étiquette : histoires lesbiennes

  • Rebec­ca, Hot Moms #1

    Rebec­ca, Hot Moms #1

    Rebec­ca est sans aucun doute l’ar­tiste la plus chaude que je connaisse. Pour bien ban­der ou mouiller, rien de tel qu’une expé­di­tion dans ses contrées les­biennes han­tées par des créa­tures de rêve dépra­vées qui n’hé­sitent devant aucun tabou pour rem­plir leurs dési­rs et où le mot d’ordre est : jouir, jouir, jouir ! En accep­tant de vous […]

  • Mar­tine Rof­fi­nel­la, Trois Jours de braise

    Mar­tine Rof­fi­nel­la, Trois Jours de braise

    Le début des grandes vacances est immi­nent, les valises sont sans doute près d’être bou­clées, et les juillet­tistes vont très bien­tôt débar­quer dans leurs lieux de vil­lé­gia­ture. Votre ser­vi­teur vous sou­haite bon cou­rage pour le voyage à l’heure des bou­chons sur l’Au­to­route du Soleil et vous pro­pose une autre de ses Lec­tures esti­vales qui, en […]

  • Nes­sa, Le constat

    Nes­sa, Le constat

    Cette année-ci, Noël est arri­vé avant l’heure, grâce à Ama­zon et ses elfes qui m’ont fait décou­vrir un texte (à défaut de me l’of­frir, mais, je vous le demande, à 0,99 €, n’est-ce pas car­ré­ment offert ?) qui m’a fait voir de toutes les cou­leurs : Le constat, de Nes­sa. Et dire qu’une petite cin­quan­taine de pages aura suf­fi […]

  • Les Chattes se refont une beau­té – sur papier

    Les Chattes se refont une beau­té – sur papier

    Il y a un peu plus de deux ans, j’ai libé­ré les Chattes. Pri­son­nières de ma plume jus­qu’au moment de la publi­ca­tion, elles se sont depuis construit une vie : Nadège, Marie et les joyeuses luronnes que ces magni­fiques créa­tures ont croi­sées sur la route du plai­sir. Et je peux affir­mer qu’elles conti­nuent à faire le bon­heur des lec­teurs […]

  • Tho­mas Gal­ley, Les Chattes

    Tho­mas Gal­ley, Les Chattes

    Le 14 mai 2013, mon deuxième roman, Les Chattes, a vu la lumière du jour dans la col­lec­tion SeX­ta­sy des Édi­tions Numé­rik­livres. C’est un roman éro­tique qui raconte les aven­tures et les ren­contres de Marie et de Nadège dans un monde où l’a­mour se conjugue au fémi­nin. Et parce qu’il faut appe­ler un chat un […]