Slip­ping Tongue – Hom­mage à Jen­nie Skulander

J’ai plein d’ami(e)s dont je sais qu’ils ont un goût excellent. Et comme il convient de par­ta­ger les bonnes choses, j’ai réso­lu de vous par­ler aujourd’­hui d’un groupe qui nous vient de l’autre hémi­sphère du globe, à savoir de la Nou­velle-Zélande, Slip­ping Tongue, avec au front la brillante Jen­nie Sku­lan­der, dont la voix fait vibrer l’air mais aus­si et sur­tout les émotions.

À quoi pen­sez-vous donc quand on vous parle de ce pays-là ? Bon, pour les Fran­çais, c’est facile, le sou­ve­nir dou­lou­reux de l’é­chec du XV de France au cham­pion­nat du Rug­by étant encore trop frais. Sinon ? Aux kiwis ? Oui, mais aux­quels ? Aux fruits ? Évi­dem­ment :-) ! À l’oi­seau homo­nyme ? Oui, même si c’est déjà moins évident. Ensuite ? À Peter Jack­son et au tour­nage du film qu’il a tiré du Sei­gneur des Anneaux, bien sûr. Et après, le silence…

Slipping Tongue : Jennie Skulander performant
Slip­ping Tongue : Jen­nie Sku­lan­der per­for­mant « Bitter »

Et non ! Il y a des gens là-bas qui font de la très belle musique et qui mérite ample­ment d’être mieux connue, même et sur­tout en Europe. Il n’y a pas très long­temps, je me suis pro­me­né sur la toile, à la décou­verte d’un peu de musique pour rem­plir les pauses dont j’ai l’ha­bi­tude de ponc­tuer le tra­vail sur mes textes. Et je ne sais même plus par quel hasard l’algorithme de You­Tube a cru bon de me ren­voyer vers « Bit­ter », par le groupe obs­cur « Slip­ping Tongue », mais, atti­ré par la jolie fri­mousse de la chan­teuse, j’ai cli­qué sur l’i­mage, et voi­là que les pre­mières notes d’une très belle chan­son firent vibrer mes enceintes. Sub­ju­gué par une voix extra­or­di­naire (OK, OK, et mis sous le charme par la belle Jen­nie Sku­lan­der), je me suis mis à la recherche, et j’ai très vite décou­vert d’autres chan­sons ain­si qu’une page sur le réseau Face­book. Et là, après avoir tout d’a­bord « liké » la page, mau­vaise sur­prise : Le groupe a ces­sé d’exis­ter en 2008. Comme quoi les bonnes choses mettent par­fois un peu trop long­temps avant de s’im­po­ser. Mais, s’il est dom­mage et très regret­table qu’il n’y aura plus rien de nou­veau de cette for­ma­tion-là, ils ont eu la très bonne idée de mettre les titres de leur unique album « My King­dom falls » à la dis­po­si­tion de tout le monde. Et il suf­fit d’aimer leur page pour que le lien s’af­fiche. L’al­bum est éga­le­ment dis­po­nible sur le site mys­pace du groupe.

À lire :
Les recommandations du Sanglier pour un cadeau de Noël numérique

Contri­buons à sau­ver leur héri­tage de l’ou­bli en l’ar­ra­chant aux pro­fon­deurs numé­riques de cette toile où ce sont pré­ci­sé­ment la diver­si­té et la richesse de ce que l’on peut y trou­ver qui menacent d’en­glou­tir jus­qu’à la beauté.

PS – La chan­son qui accom­pagne la lec­ture de cet article s’ap­pelle « Epi­logue ». C’est la seule qui ne soit pas chan­tée par la divine Jen­nie, mais écou­tez-la souf­fler son petit « Good Bye » à la fin et vous sen­ti­rez comme un fris­son vous par­cou­rir le dos.

Comments are closed.