Pour finir en douceur …

Isis, par Faune

Groupe alle­mand auquel on scotche pas mal de labels comme, entre autres, médié­val, gothique, renais­sance, folk et quoi encore. Leur réper­toire est extrê­me­ment varié et riche comme une petite recherche sur You­Tube ou Dai­ly­mo­tion vous démon­tre­ra facilement 🙂 .

Je ne sais pas (encore) où est le rap­port entre cette chan­son et la déesse égyp­tienne, celle qui a rame­né son frère dépe­cé à la vie, celle qui tient son enfant sur ses genoux, celle qui anti­cipe vet autre culte orien­tal, voué à la Vierge et à l’en­fant. Vous avez des idées là-des­sus ? Venez les par­ta­ger ici !

Lais­sez-vous cap­ti­ver par les belles mélo­dies et les voix hal­lu­ci­nantes – pour ensuite décou­vrir ma traduction.

Faun, Isis
Faun, Isis – cli­quer pour écou­ter la chan­son sur Youtube.

Isis

J’en­tends ta voix dans le vent
Je ferme les yeux, car j’ai été aveugle
Je joins les mains, le voyage commence
J’en­tends ta voix dans le vent

Je m’en­tends appe­ler, et je rigole
Je vois les nuages, je passe à côté
Je ris et je pleure en même temps
La chute se ter­mine par le vol

J’en­tends ta voix dans le vent
Je ferme les yeux, car j’ai été aveugle
Je joins les mains, le voyage commence
J’en­tends ta voix dans le vent

Je me rends auprès des pierres, je quitte le temps
Je meurs l’hi­ver, et je te soutiens
Je pousse dans la pluie, je sens le vent
Je sens la terre, je porte ton enfant

J’en­tends ta voix dans la nuit
Je ferme les yeux, car je me suis réveillé
Je joins les mains, et le voyage commence
J’en­tends ta voix dans le vent

One Comment

  1. Je viens de faire quelques recherches. Les paroles du début, en égyp­tien, viennent de la chan­son Prayer for Isis du groupe néer­lan­dais Omnia. Pro­chaine étape : trou­ver leur signification 🙂

Comments are closed.