Hom­mage à Níkos Papázoglou

Hom­mage à Níkos Papá­zo­glou, poète grec par­ti beau­coup trop tôt, le 17 avril 2011.

Que la terre te soit légère, Nicola !

Níkos Papázoglou, Ego den eimai poietes
Níkos Papá­zo­glou, Ego den eimai poietes

Je ne suis pas un poète, je suis un petit vers
Un petit vers de cir­cons­tance
Sur le mur d’une pri­son
Ou sur un banc

Je suis chan­té par les fous et les clo­chards
Je suis d’une race mau­dite
L’âme en exile
Sur d’autres planètes

Je ne suis pas un poète, je suis son san­glot
Je suis la Cène
Judas, assis à côté de moi, s’é­croule en pleurs
Et moi, je suis son frère.

Paroles : Laza­ros Andreou