Défi­lé d’Orsay – la chair nue s’invite au musée

On a donc pris en ota­ge les tableaux du Musée d’Orsay pour fai­re la pro­mo­tion de culot­tes et de sou­tifs. Cer­tes, le public a pu jouir, pen­dant ce défi­lé d’Orsay, de l’exhibition d’un peu de chair fémi­ni­ne, mais le spec­ta­cle des tableaux est quand-même autre­ment plus exci­tant. Pour les inter­nau­tes qui auraient l’idée de se met­tre sur la tra­ce de cet évé­ne­ment très média­ti­sé en lan­çant un moteur de recher­che (et il y en a déjà eu chez moi, si si), voi­ci un (tout petit) choix de ce qu’on peut voir défi­ler, à lon­gueur d’année, dans ce Musée-vedet­te du XIXe siè­cle. Bon amu­se­ment !

Thomas Alexander Harrisson, En Arcadie
Tho­mas Alexan­der Har­ris­son, En Arca­die
Léon Bonnat, Femme nue, agenouillée
Léon Bon­nat, Fem­me nue, age­nouillée
Eugène Carrierre, Femme nue couchée
Eugè­ne Car­rier­re, Fem­me nue cou­chée
Gustave Courbet, La Source
Gus­ta­ve Cour­bet, La Sour­ce
Cézanne, La tentation de Saint Antoine
Cézan­ne, La ten­ta­tion de Saint Antoi­ne
Edgar Degas, Femme assise sur le bord d'une baignoire et s'épongeant le cou
Edgar Degas, Fem­me assi­se sur le bord d’une bai­gnoi­re et s’épongeant le cou

Narcisse Diaz de la Pena, Nymphe endormie

Nar­cis­se Diaz de la Pena, Nym­phe endor­mie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑

La Bauge littéraire utilise des cookies. Cliquez ici pour en apprendre davantage