Étiquette : Les convulsionnaires de Tanger

  • La bêtise évi­tée – ou com­ment une croûte peut ser­vir la beauté

    La bêtise évi­tée – ou com­ment une croûte peut ser­vir la beauté

    Bon, par­fois, j’ai ten­dance à écrire plus vite que mon ombre, et j’ai failli com­mettre une grosse bêtise… Mais comme cette bêtise m’a fait décou­vrir un très bon peintre, ita­lien cette fois-ci, je vais quand-même entre­prendre de vous en parler. Mais com­men­çons par le début. Comme tous les jours, je me suis embar­qué ce matin […]