Archives pour la catégorie Édi­tions du 38

Fleur Des­champs, Aven­tu­res coqui­nes au bord de la mer

Décidément, ce mois de mars s'annonce riche en lectures estivales ! Après Compromission d'Erika Sauw, voici que m'arrive un premier SP de la part des Éditons du 38, une nouvelle maison d'édition dirigée par Anita Berchenko, l'ancienne collaboratrice des Éditions Numériklivres : Aventures coquines au bord de la mer. Derrière cet intitulé peu prétentieux, le lecteur découvre un tout petit récit, quelques pages, une petite heure de lecture à peine, léger comme une brise d'été, parfumé comme la fleur dont l'auteur a emprunté le nom, Fleur Deschamps.

C'est l'histoire d'une escapade doublée de celle d'un défi. Ariane, trentenaire résolument moderne, consciente de ses atouts et de sa valeur, décide de partir, l'espace de quelques jours, pour la Mer et se promet d'y chercher les aventures que la poursuite de sa carrière l'empêche de vivre dans la capitale. À peine arrivée sous le soleil des Landes, affublée de sa petite robe d'été, elle ne perd ni son temps ni le nord et se met à la chasse illico pour enfiler les conquêtes. Rien d'extraordinaire à tout cela, dira-t-on, quoi de plus normal et de plus facile que de voir une jeune femme appétissante remporter un franc succès dans une ambiance estivale surchargée de phéromones ? Un célibataire un peu trop pressé, un secouriste qui voit sa cabane se transformer, l'espace de quelques instants, en sérail, une troupe de Hollandais célébrant la nudité décomplexée et le mélange des corps, un mari que la belle estivante libère de sa mégère domestique, et, pour finir, un type en costard qui compte un peu trop sur son autorité. Un cortège qui permet de constater que Fleur Deschamps n'a pas peur des clichés, mais la légèreté estivale des rencontres, l'insouciance de la belle Ariane, nous empêchent de lui en tenir rigueur. Et puis, il y a un ingrédient qui peut surprendre et qui permet aux lecteurs de se réconcilier avec un certain manque d'originalité : Une bonne dose de réalisme. On est effectivement très loin, dans ce récit d'une escapade bien innocente, du sexe dopé à la pilule bleue qui s'empare de plus en plus des textes après avoir noyé sous des litres de cyprine les derniers vestiges de ce qui peut passer pour une sexualité humaine dans les clips qui s'enchaînent sux Xvideos, Xhamster & Cie. La belle Ariane a beau être une bombe expérimentée, cela ne lui permet pas de détecter et ensuite d'éviter les éjaculateurs précoces et les beaufs. Pour mon compte, je peux dire que cela fait du bien d'avoir, pour une fois, affaire à une vraie femme. Décomplexée et libérée, certes, mais loin d'être une bête du sexe capable de copuler pendant des heures et d'enchaîner des amants comme d'autres des séances de bronzage.

Une belle petite lecture qui ne laissera sans doute pas de traces (sauf peut-être sur les draps, mais bon, ceux-ci se lavent), mais un début prometteur toutefois. Et, qui sait, j'aurai peut-être l'occasion de revenir vers cette belle Fleur pour l'édition 2015 de mes Lectures estivales.

Aventures coquines au bord de la mer Couverture du livre Aventures coquines au bord de la mer
Fleur Deschamps
Fiction / érotisme
Les Éditions du 38
3 mars 2015
fichier numérique
29

Que faire de quelques jours de vacances ? Comment décompresser quand on est une femme affairée, libre et coquine ? Ces questions, Ariane ne se les pose pas longtemps. Elle a cinq jours devant elle, c'est l'été, le bord de mer l'attire mais pas seulement. Elle se lance un défi excitant. Un homme, un jour. Et elle ne prévoit pas de s'attacher un soupirant, car, et Fleur Deschamps dans ce livre croustillant l'explique clairement : Il n’est pas question pour elle de mélanger sexe et boulot et pas non plus envisageable de s’embarrasser d’un mec à plein-temps. Pas son genre. Alors elle s’abstient la plupart du temps et elle se rattrape pendant les vacances.

Son plan ? Un jour, un homme. Et interdiction de faire doublon pour ne pas se retrouver avec un amoureux transi sur les bras.

Ariane est donc une femme moderne et lorsqu'elle s'accorde un peu de répit dans son quotidien, ce n'est clairement pas pour enfiler des perles ou prendre des cours de broderie. Elle veut du sexe et elle est suffisamment attirante pour penser que son projet puisse réussir.

Entre plage et hôtel, Ariane nous entraîne chaudement dans le sillage de ses vacances particulières. D'une écriture sans fioriture, érotique, crue, parfois pornographique, Fleur Deschamps vous livre la recette d'un périple sexuel réussi, léger, joyeux, impertinent et sans conséquence. Dépaysement assuré.