Un San­glier au Salon

Un San­glier au Salon

Salon du Livre de ParisUn San­glier au Salon ? Et ben, il faut conve­nir que c’est là une image légè­re­ment inquié­tante, et pour­tant, si vous pen­sez à une bête immonde en train de s’en prendre à vos meubles en bois de ceri­sier, vous n’êtes pas tout à fait sur la bonne voie. Il s’a­git plu­tôt ici de votre ser­vi­teur aka le San­glier lit­té­raire qui a été invi­té, par son édi­teur, à par­ti­ci­per au Salon du Livre de Paris en tant que « auteur en dédi­cace ». Et oui… Je ne sais pas sur com­bien de liseuses et / ou tablettes j’au­rai l’oc­ca­sion de lais­ser l’empreinte de mes papattes, mais je peux vous assu­rer que j’ai hâte de me lan­cer à l’en­contre de mes lec­teurs, de rem­plir mon panier vir­tuel de lec­tures futures et de faire plein de décou­vertes, le groin plon­gé au fond de ce ter­reau bien par­ti­cu­lier pour y son­der les entrailles de la lit­té­ra­ture, à la recherche de ces truffes qui ne demandent qu’à être tirées à la lumière.

Et puis, même si ce Salon-là n’a rien des clai­rières bai­gnées de rayons de lune où j’ai l’ha­bi­tude de pas­ser mes nuits, je compte bien y croi­ser l’un ou l’autre lutin lit­té­raire et d’y ren­con­trer, fina­le­ment « pour de vrai », tous ces gens que je fré­quente depuis des lustres sur les réseaux : Jean-Fran­çois Gay­rard et Ani­ta Ber­chen­ko, mes édi­teurs de chez Numé­rik­livreAnne Bert, une amie bien plus que lit­té­raire depuis main­te­nant des années, Paul Leroy-Beau­lieu, l’é­di­teur d’Edi­cool, une mai­son à laquelle j’ai eu le bon­heur de col­la­bo­rer pen­dant presque deux ans, mes consœurs et confrères de chez Numé­rik­livres comme par exemple Jean-Bap­tiste Fer­re­ro, San­dra Mézière, Aline Tos­caChris­ty Sau­bes­ty et tant d’autres. Mais sur­tout celles et ceux dont la ren­contre me per­met­tra de décou­vrir mon propre uni­vers avec des yeux nou­veaux, celles et ceux qui auront don­né une vie véri­table à mes per­son­nages : mes lec­trices et mes lecteurs.

Ren­dez-vous donc same­di le 22 mars, au stand E19, celui des Édi­tions Numériklivres !